Vous êtes ici : Accueil > Photosymbiose > Équipe photosymbiose

Équipe photosymbiose

Publié le 5 janvier 2021
Responsable de l'équipe
 Dr. Johan Decelle
Tel : 04 38 78 25 09

Biographie (English) 

Adresse
Laboratoire Physiologie Cellulaire & Végétale
CEA-Grenoble
17 avenue des Martyrs
38 054 Grenoble cedex 09
France


Membres de l'équipe

Fabien Chevalier
Ingénieur Assistant CNRS
Charlotte LeKieffre
Post-doctorante
Gregory Gavelis
Post-doctorant
Andrea Catacora Grundy
Étudiante en thèse

Mots clés
symbiose, microalgues, phytoplancton, plancton océanique, imagerie subcellulaire, métabolisme du carbone, imagerie 3D


Sujet de recherche
La symbiose entre les hôtes hétérotrophes et les microalgues (photosymbiose) est un phénomène répandu et important sur le plan écologique dans les écosystèmes aquatiques. Si la connaissance de la diversité des partenaires symbiotiques s'est améliorée ces dernières années, les mécanismes sous-jacents et les interactions métaboliques restent mal compris. Dans l'équipe Photosymbiose, nous étudions la connexion métabolique de la photosymbiose sur des modèles unicellulaires d'eau douce et marine pour comprendre le fonctionnement du partenariat, avec un accent particulier sur le métabolisme du carbone. En combinaison avec des analyses en omique (transcriptomique et métabolomique), nous utilisons différentes techniques d'imagerie à l'échelle nanométrique, telles que la microscopie électronique 3D et les plates-formes d'imagerie chimique (par exemple, nanoSIMS et fluorescence des rayons X au synchrotron). Ces techniques d'imagerie nous ont permis de visualiser l'architecture cellulaire de l'hôte et des microalgues, la composition élémentaire et isotopique des symbioses au niveau subcellulaire, et de quantifier l'assimilation et le transfert de carbone et d'azote entre partenaires dans différentes conditions expérimentales. Nous travaillons également sur le stade de vie libre des microalgues que nous maintenons en culture au laboratoire afin d'évaluer le degré de contrôle de l'hôte sur le métabolisme des symbiotes.

Questions : Comment l'hôte accueille-t-il et contrôle-t-il une microalgue intracellulaire ? Quelles sont les caractéristiques physiologiques des microalgues à l'intérieur d'une cellule hôte ? Quels sont les métabolites produits par les microalgues en symbiose et comment sont-ils transportés vers la cellule hôte ?


Trois modèles de photosymbiose sont étudiés dans notre équipe :
les symbioses marines Acantharia-Phaeocystis (A) et dinotomes-diatomées (B : Micrographie de Gert Hansen), et la symbiose d'eau douce Paramecium-Chlorella (C). Chacun de ces modèles représente un niveau différent d'intégration de l'algue dans son hôte.